Until Dawn –  Avis et Test


C’était il y a un an, sur le Mont Madahee

Embargo levé, il est temps pour moi de vous donner mon avis sur le test de Until Dawn PS4, jeu de type Survival Horror et Slasher, développé par Supermassive Games, et s’apparente au cousin germain de Heavy Rain. Trève de bavardage, laissez-moi vous conter l’histoire la plus flippante de Blackwood Pines, ou presque !

Until Dawn prend place en 2013, où 10 copains du lycée se réunissent afin de fêter l’hiver tous ensemble autour d’un bon chocolat chaud à Blackwood Pines. C’est en effet grâce à la famille Washington, comprenant un frère et deux sœurs jumelles que nos chers amis peuvent fêter dignement, en laissant derrière eux tous les cours barbants qu’ils ont dû supporter jusque-là.

C’est en faisant une mauvaise blague, et en jouant avec les sentiments qu’éprouve Hannah Washington envers Mike, le gars les plus cool du lycée, que celle-ci décide de partir en courant hors du chalet, dans une tempête de neige infernale. Afin de la rattraper pour la consoler, sa sœur Beth tente de braver les intempéries pour la ramener auprès du chalet.

C’est alors que celles-ci sont poursuivies par quelqu’un ou quelque chose, et finissent par tomber toutes les deux d’une falaise et succombent, suite à un effroyable choc sur un rocher à plusieurs mètres plus bas.

1 an plus tard, Josh, le frère de ses défuntes sœurs, décide de produire une vidéo afin de demander à tous ses amis de l’accompagner dans cette dure épreuve, en renouvelant la fête de l’année, au sein même du chalet familial des Washington, et ainsi rendre hommage aux filles tragiquement décédées.

On vous a prévenu que le jeu était PEGI 18+ ? Bien, car ceci n’était qu’un tout petit amuse-bouche de ce qu’il vous attend !

Until-Dawn-Test-PS4

Vous n’avez pas honte d’avoir brisé son coeur ?!

Vous devrez assumer les conséquences de vos actes !

Venons-en au fait, Until Dawn ne vous fera aucun cadeau. Supermassive Games exploite de manière très intelligente le fameux « effet papillon » qui bouleversera totalement votre cours de l’histoire. Sauver Ashley ? Épargner Josh ? Tuer un animal sans défense ? Se découper un membre bloqué dans un piège ? Chaque action déterminera votre histoire, car après tout, c’est vous qui décidez inconsciemment de l’issue du périple de nos 8 protagonistes apeurés !

Vous l’avez bien compris, pas de Game Over, pas d’habitudes de gameplay que l’on retrouve généralement, mais surtout aucune indication de ce que pourrait être « le cheminement idéal ». Sauf quand vous aurez terminé le jeu pour la première fois, et encore…Oh ! j’oubliais. Ne comptez pas sur vos sauvegardes pour espérer retourner en arrière, car il est impossible de le faire. Ce qui est fait est fait !

Ne pleurez pas en si bon chemin ! Vous pourrez retenter l’aventure d’Until Dawn dès la fin de votre première partie, en rejouant les épisodes (chapitres) que vous avez lamentablement échoués, afin de modifier le cours de l’histoire, et de chercher de manière plus approfondie vos indices et autres totems, ou de reprendre intégralement une nouvelle histoire, bien que sans intérêt majeur (pas de New Game +). Notez bien que si vous vous plantez à nouveau, il faudra tout recommencer ou continuer l’histoire telle quelle ! Cela peut paraître plutôt contraignant…

Until-Dawn-Ashley-et-Josh

Qui doit vivre ? Qui doit mourir ?

Urban Legend
Never Play with the Dead
Tremors
I Drink Your Blood
L‘asile
Destination Finale
All Cheerleaders Die
Weekend De Terreur
Nine Dead

Non chers lecteurs et lectrices, je ne suis pas fou. Cette liste de films représente totalement l’identité d’Until Dawn, mais je vous laisse découvrir par vous même pourquoi j’ai décidé de regrouper ceux-ci, si ce n’est pour faire joli !

Il y a néanmoins un énorme point commun entre Until Dawn, et les films d’horreur. En effet, le scénario a été écrit par Larry Fessenden et Graham Reznick, deux vétérans du genre, et l’on ressent immédiatement leurs empreintes, que ce soit au niveau du scénario, du gameplay, des angles de caméras, ou même de l’ambiance du jeu, tout y est pour vous faire vivre un grand moment de stress, de peur, et de mains moites en tout genre.

Until-Dawn-PS4

Y’a un air de cabane hantée non ?

Ressentez la peur, affrontez la détresse, préparez la mort

En ce qui concerne le gameplay de celui-ci, vous devrez vous coltiner de nombreuses phases de QTE. Mais si vous aviez lu ce que j’ai cité en début d’article, Until Dawn est assez similaire à Heavy Rain et Beyond : Two Souls. Pour autant, vous aurez la possibilité d’explorer les différents lieux du Mont Madahee, même si les zones vous sont présentées de manières scripturales, quoi que logique en fait…

Lors de votre opération de survie, vous pourrez mener l’enquête sur trois grands mystères qui entourent Blackwood Pines. L’affaire des sœurs Beth et Hannah, 1952, et l’homme mystérieux. Ces 3 affaires pourront êtres résolues si vous rassembler tous les éléments nécessaires, grâce à vos recherches minutieuses sur le terrain. Une montre, un cigare, un cadre, de vieux journaux de la presse, encore une fois, vous êtes libre de découvrir ou non l’identité de votre agresseur. Vous l’avez deviné, aucun élément n’est indispensable pour terminer le jeu. Vous pouvez être minutieux et prudent, comme non-avenant et rapide, le jeu s’adresse véritablement à tous les styles de joueurs !

Enfin, si ce n’est les phases de QTE et la recherche d’indices, vous aurez droit à l’un des points forts du jeu, puisque Supermassive Games a décidé d’incorporer de bonnes vieilles légendes amérindiennes à leur slasher, à commencer par les totems qui vous informeront sur différents aspects. Une mort probable, un danger à venir, un conseil à suivre, l’annonce d’une perte d’un être cher, ou encore une chance de vous en sortir à un moment précis, ceux-ci seront très précieux si vous souhaitez terminer le jeu sans trop d’accrochages. Attention toutefois que ceux-ci restent très vagues, et ne déterminent pas du tout l’ordre chronologique de l’histoire d’Until Dawn.

Enfin, pour vous permettre de vivre une expérience de jeu ultime, vous aurez affaire au Docteur Hill, psychiatre qui déterminera avec vous comment vaincre vos peurs. Vos choix auront également un impact sur le jeu. De qui vous méfiez-vous, de quoi avez vous peur, qui préférez le plus ?

Until Dawn Dr Hill

Quelles sont les origines de vos peurs ? Laissez-moi vous aider à ce  » petit jeu « .

C’est joli et gore aussi

Ce jeu PlayStation 4 ne vous laissera pas indifférent ! Comprenant le moteur Umbra 3 utilisé pour Killzone Shadowfall, Until Dawn ne lésinera pas le détail unique pour chaque personnage. Les visages sont beaux, les expressions faciales vraiment réalistes, les décors sont sublimes, et les effets d’ombres et de lumières ont parfaitement été dosés pour nous plonger dans une frousse des plus totales. Je vous conseille vivement d’y jouer la nuit, avec toutes les lumières éteintes et un casque dans vos oreilles, sensations garanties. Malgré tout, on notera parfois des scènes où le framerate chutera de manières inexpliquées pendant des scènes semi-cinématiques, ou la présence d’aliasing, notamment près de la chevelure de nos personnages.

Musicalement, Until Dawn est un chef-d’oeuvre ! Encore une fois Supermassive Games a mis le paquet en engageant Jason Graves, compositeur de Dead Space, Tomb Raider, mais aussi The Order 1886. Mais celui-ci a surtout composé des musiques de films d’horreur, et on aime l’ambiance qui transpire l’effroi, à coup de violons qui ne peuvent qu’appuyer mes louanges adressées à ce brave monsieur qui a réussi à me plonger à 100 % dans le jeu. Si Until Dawn propose une immersion, c’est aussi en partie grâce à lui, alors remerciez-le à l’occasion !

Pour ce qui est du doublage, vous avez la possibilité de faire comme lorsque vous regardez vos sériés américaines préférées, je veux bien entendu parler de la voix originale sous-titrée en Français, ou de tout mettre en Français, mais prenez garde, car le début du jeu démontrait un léger décalage entre la voix du psychiatre et sa bouche en action, ce qui es un léger point négatif à soulever.

Avant de se quitter et de vous dévoiler mon avis de ce test sur Until Dawn, j’aimerais également souligner la cerise sur le gâteau, en vous annonçant que parmi nos protagonistes se cache une petite célébrité du monde des séries américaine, puisque Hayden Panettiere a été modelisée et a posée sa voix pour le jeu en incarnant le personnage de Sam ! Hayden est également connue pour être la voix officielle de Kairi dans Kingdom Hearts, mais également actrice des séries Heroes, ou plus récemment Nashville ! Un réel plus qui me donnait parfois l’impression de la voir comme personnage principal à part entière.

Until-Dawn-Sam-et-Mike

Avouez que c’est beau.

Avis de ce Test de Until Dawn sur PS4

Until Dawn est un excellent jeu, mélangeant parfaitement film et jeu vidéo. Les phases de gameplay ne sont pas trop maigres, bien que très asymétriques, et il vous faudra près de 10 heures de jeu pour venir à bout de l’histoire la première fois. Toutefois, comme évoqué plus haut, vous pouvez le torcher en 6 ou 7 heures, mais les conséquences pourraient se montrer désastreuses… Profitez de ce moment pour enfin voir votre compagne vous sauter dans les bras suite à un sursaut en plein-jeu, ou encore de vous surprendre vous même. Comparé à The Order 1886, Supermassive Games nous a concocté une aventure bien supérieure à Ready At Down Studios, que ce soit sur le plan scénaristique, ou encore de son identité. (Je n’ai pas dit que Until Dawn était plus joli visuellement, attention !) Beau, immersif, bien pensé, le tout avec une touche de liberté, que demandez de plus ? Peut-être une autre exclusivité PlayStation 4, car elles ne sont que trop peu nombreuses !

Site officiel du jeu

Good

  • Immersif
  • s'adresse aux fans de grands films d'horreur ou de sensations fortes
  • les actions et choix qui peuvent se montrer tellement punitifs
  • Plusieurs façon de terminer le jeu
  • Pas de Game Over
  • La semi-liberté de pouvoir explorer
  • Ambiance oppressante qui est omniprésente

Bad

  • De rares chutes de framerate
  • Quelques aliasing, notamment côté chevelure des personnages
  • des décalages avec le doublage français (notamment au début avec le psychiatre)
  • Même s'il est possible de rejouer à partir de l'épisode ou recommencer intégralement l'histoire, une mauvaise action coutera chère
  • Pas possible de revenir à une sauvegarde antérieure même quand on a fini le jeu une première fois
  • Recommencer une nouvelle partie n'apporte rien, si ce n'est collecter les objets manquants
8.6

Excellent

Graphismes - 8.3
Gameplay - 7.5
Bande son - 9.1
Scénario - 9.3
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
2.3
11 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up