Watch Dogs 2 – Avis

PC PS4 Xbox One

Watch Dogs 2 – Avis


Annoncé lors du dernier E3, Watch Dogs 2 ne peut être vu autrement que comme « la suite du GTA like d’Ubisoft qui a déçu la majorité des joueurs qui l’attendaient ». Coup de com’ sur coup de com’ façon Ubi, on ne pouvait que s’inquiéter avant sa sortie. Vous avez malgré vous senti la « hype » monter, et vous vous êtes dit que vous alliez sûrement à nouveau déchanter ? Voyons ce qu’il en est de ce deuxième opus de « Chiens qui surveillent ».

Watch Dogs 2 Marcus Holloway

Marcus, il est tellement fort qu’il est arrivé à Hacker GTA V !

Un scénario simple, mais frais !

On ne va pas se le cacher. L’un des points faibles de Watch Dogs premier du nom, c’était son scénario. La bonne vieille histoire de vengeance vue et revue dans des centaines de jeux auparavant ! C’était sombre, ça aurait pu le faire, mais le résultat n’en était que plus terne et sans saveur. Aujourd’hui, Aiden Pearce fait place à Marcus Holloway, dit « Retr0 ». Un personnage haut en couleur, bien plus enclin à balancer des punchlines bien placées et bien plus charismatiques.

Le synopsis de Watch_Dogs 2, en bref ? Après le black-out de Chicago, le ctOS (sorte de Big Brother à l’échelle d’une ville) passe à son stade 2.0 et investit la totalité des États-Unis. Elle contrôle désormais absolument tout ce qui est connecté à Internet, et collecte des données sur la totalité de ses utilisateurs, laissant de moins en moins de place à la liberté (critique de la société ? Naaaan).

C’est à San Francisco, en Californie, qu’on retrouve Marcus. Désireux de rejoindre l’organisation de hackers nommée DedSec, sa première mission est d’effacer son profil web au sein même des serveurs de Blume. On découvre alors un pirate surdoué, ayant déjà quelques œuvres à son compte. Son but ? Libérer la ville, et faire connaître au Monde entier les conséquences qu’ont une telle privation d’intimité.

Le scénario de Watch Dogs 2 est à nouveau très simple. Mais les personnages y sont bien plus marquants (et utiles) que pour son prédécesseur, l’ambiance y est plus légère, et les missions bien plus variées. Mais nous verrons ce dernier point un peu plus bas… Oui oui, continue de lire !

Watch Dogs 2 DedSec

Check mon frère !

Un gameplay ayant bien évolué

On va aller droit au but : le gameplay de Watch Dogs 2 ne prend pas un virage à 90°, et tant mieux ! On pourra dire ce que l’on veut, mais le mélange parkour/bagnoles/infiltration était déjà plutôt bon sur Watch Dogs. Avec quelques ombres au tableau, certes (je pense à la conduite des différents véhicules), mais intéressante et amusante dans son ensemble. Watch Dogs 2 propose grosso modo la même chose, en bien plus maîtrisée.

Ubisoft a su apprendre de ses erreurs et nous offre des séquences de conduite bien plus agréables à vivre. Le parkour,bien que souffrant encore de quelques bugs de collision est jouissif et extrêmement bien animé (si si, faire un tonneau en l’air en sautant d’un muret, c’est badass).

L’infiltration dans Watch Dogs 2 bénéficie de quelques ajouts positifs, comme l’apparition du drone terrestre et du drone aérien, permettant d’ouvrir le gameplay à de nouvelles approches.

On se surprendra régulièrement à retenter une mission , pourtant accomplie pour le simple plaisir de la réussir d’une manière plus fine, ou plus intéressante.

C’est un très bon point, et je ne m’y attendais absolument pas en mettant la main sur ce titre. Les missions (secondaires incluses) sont quant à elles variées et riches.

Petit coup de cœur aux courses en drone qui, sans pour autant être fascinantes sont plutôt bien amenées et rigolotes. Eh oui, j’ai utilisé ce mot. Ça va, ce n’est pas la honte non plus !

Le multijoueur est encore une fois présent, toujours intégré au solo (pas besoin de le quitter pour y jouer). On pourra donc profiter de missions en coop » ou de parties en PvP à la manière de The Division.

Watch Dogs 2 Avis Sur PS4

Phoque les rageux, j’fais un selfie !

Les graphismes, toujours à la ramasse ?

Bah non, mauvaise langue ! Il faut dire qu’Ubisoft n’a pas réellement appuyé sur le côté graphique de son bébé, cette fois. On a donc eu tendance à moins faire attention à celui-ci, et donc à être moins déçu.

Enfin je dis ça, mais… concrètement, il n’y aurait pas eu de quoi l’être : les cinématiques de Watch Dogs 2 sont très réussies. La modélisation des différents personnages (ainsi que leur écriture) est très réussie. La ville de San Francisco est très réussie.

Watch Dogs 2 est beau. Ça reste un open world, on n’a donc pas là une bonne grosse patate de forain visuelle, mais il tire la concurrence avec pas mal de ses compatriotes à cette époque du current gen. Sur PC, c’est exactement la même chose : le jeu est beau. Pas besoin d’aller plus loin…

Watch Dogs 2 Bug

Phoque les bugs aussi, on les contourne !

Crack le code Skidrow et continuons not’ route !

Watch Dogs 2 nous offre une jolie expérience, reprenant les bonnes idées de son grand-frère, modifiant ses bourdes. La bande-son défonce. L’animation de la ville est au poil. L’humour (ainsi que l’ambiance générale du jeu, d’ailleurs) est de bon goût.

S’il y avait un bémol à apporter à ce titre, ce serait sans doute sa durée de vie: décidément une maladie dans ce genre de jeux. Manette en main, la plupart des joueurs prendront du plaisir à parcourir SF avec Retr0.

C’est sans prise de tête, c’est frais, et ça donne envie d’aimer cette toute jeune franchise qu’est Watch Dogs. Je vous laisse donc en vidéo avec un #PourDeVrai sur ce titre, accompagné pour l’occasion de l’ami TartinEx !



Acheter le jeu sur PlayerOne.Be

Good

  • Les personnages charismatiques et attachants
  • Un gameplay revisité
  • Un sentiment de puissance lorsque l'on joue

Bad

  • La durée de vie
  • Une conduite à moto bien trop badass
  • Le léger aliasing sur console
8.1

Excellent

Graphismes - 7.2
Gameplay - 8.1
Bande son - 9.8
Scénario - 7.3
jème l'ortograffe et les créez des vidéaux sur les internêttes.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
8.5
2 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Lost Password

Sign Up