Wolfenstein Old Blood


 

Voir aussi: Old Blood Videotest


 

Petit Rappel Historique de Wolfenstein

Avant de commencer ce DLC standalone, nous allons commencer par retracer un peu l’histoire de la saga Wolfenstein. Le tout premier opus: Wolfenstein 3D est sorti en 1992 et c’est grâce à lui que les FPS connaissent leurs heures de gloire actuelle (les call of duty ou battlefield n’existaient même pas). Ce jeu mettait en scène BJ Blazkowicz, un soldat allié qui devait allez défier l’Allemagne Nazi. Vous vous en doutez, il a suscité autant de plaisir pour certains que d’énervement pour d’autres.

Composée de nombreux titre, La saga a plus ou moins marqué l’époque avec l’un d’entreux. Cependant, un seul reste vraiment dans les mémoire, puisque c’est au le début des années 2000 que le génialissime « Return To The castle Of Wolfenstein » sort de sa tanière, un grand crû pour ce nouveau millénaire.

Que ce soit le FPS brutal, la grande carte, les nombreuses armes, ou encore son super mode multijoueur, tout était pratiquement parfait…. C’est finalement en 2014  que Wolfenstein revient avec The New Order, qui nous plonge à nouveau dans une nouvelle histoire, mais cette fois-ci, le monde Nazi a gagné et règne sur l’Europe ! Cet opus est vraisemblablement le grand retour de la saga en grande pompe, mais Machinegames nous propose de prolonger l’expérience de jeu avec un DLC Standalone, autrement dit là où nous voulons en venir…. Wolfenstein The Old Blood au travers de ce test !

20 ans avant Wolfenstein Old Blood

Ce DLC nous amène à vivre les aventures de BJ Blazkowicz avant l’histoire de New order. Dès lors, nous allons très vite nous apercevoir que l’Allemagne Nazi a déjà une grande avancée technologique, et que l’on est un peu le bon samaritain, prêt à faire le sale boulot.

Monstres , soldats , chiens, bref, tout ce qui est mécanique ou non sera votre ennemi.  Dans le fond,  Old Blood est une histoire assez banale qui ne fait pas avancer la saga, mais qui offre un petit plus, sans plus (jeu de mots pourri).

Un Complément d’histoire classique, mais pas révolutionnaire

Un bon FPS, C’est d’abord un gameplay

Sur le gameplay de Old Blood, on trouvera tout ce qu’il y a des plus classiques, mais sans pour autant ne pas être pour le moins jouissif. En effet, Les Wolfenstien ont pour réputation d’être brutaux, dynamiques, et assez trash, un pur régal que nous propose Bethesda Softworks et MachineGames. Qui n’a jamais rêvé de rentrer dans une salle avec une mitraillette dans chaque main à flinguer du nazi ? Depuis la sortie de New Order, les développeurs nous ont intégré la possibilité de faire le jeu en mode discret lors de certaines scènes, ce qui sera fortement conseillé si vous optez pour le niveau de difficulté Uber. Un réel plus pour les friands de défis !

Parmi ce genre de nouveauté, nous avons également la possibilité d’escalader, ce qui permettra de prendre de la hauteur et de définir de nouvelle stratégies d’approches. Pour certains passages, il vous faudra réfléchir à comment ne pas se faire repérer, car le silence est d’or, surtout sans arme. Évidement, on retrouve tout ce que New order nous proposait (clic gauche arme de gauche, clic droit arme de droite, augmentation des compétences du perso et etc). Cependant, il est inutile de s’attarder sur les points que vous connaissez déjà à travers ce précédent opus.

On retrouve tout ce que The New Order proposait, mais avec quelques nouveautés tout de même !

Un jeu qui fait honneur à la saga Wolfenstein

Rempli d’Easter Eggs, Old Blood, tout comme New order nous permettent de basculer en mode: Wolfenstein 3D, ce qui donne un aspect nostalgique à la saga, un peu comme un certains Halo avec l’équipe de 343 Industries. C’est assez drôle, mais un peu trop quand on sait qu’il y a près de 9 Easter Eggs durant ce dlc. Comme dans tout bon Wolfenstein, nous pourrons chercher des trésors dans des endroits cachés. Nous nous promènerons dans un château au décors assez ressemblant de notre opus de 2000,  mais aussi des catacombes sombres et nauséabondes, ou encore dans une vieille église effrayante et en ruine. On ne vous en dit pas plus pour autant !

Visuellement jolie, mais…

Côté visuel rien de neuf, puisque c’est identique à de New order. Ce n’est pas le plus beau jeu, mais il est suffisant pour ne pas nous faire hésiter quant à son achat sur cet aspect bien précis. Le moteur utilisé IDTECH5 n’est pas le moteur reconnu pour son travail sur les graphismes, mais il fait son job, ce qui est déjà pas mal.

L’optimisation sur PC n’est pas exceptionnelle,  que ce soit sur NVIDIA ou AMD, le résultat est pratiquement identique. Mis à part cela, soulignons les décors travaillés, ou encore les effets de lumière qui reste plaisant.

Pour Conclure avec le test de Wolfenstein Old Blood

Vendu au prix de 20 € environ, Old Blood vous amènera dans une histoire classique, mais très rythmée pour une durée de vie de 6 heures au minimum. Pour les fans, pas d’inquiétude à se faire, car il reste un dlc indispensable. En ce qui concerne les novices, vous ne serez pas volé à ce prix là, et l’avantage est qu’il s’agit d’une préquelle, ce qui veut dire que vous ne serez pas largué sur le scénario. Malgré ce contenu assez sympathique, quelques heures de gameplay supplémentaire ne lui auraient pas fait de tort, et l’on regrettera un mode multijoueur absent…

Site officiel Wolfenstein Old Blood

Good

  • Les Easter Eggs
  • Les petites nouveautés du gameplay
  • Un DLC Complet
  • Un éclaircissement sur le scénario

Bad

  • Durée de vie
  • Pas de mode multi
7.5

Très sympa

Graphismes - 7.6
Gameplay - 7.7
Bande son - 7.2
Scénario - 7.3
Je ne sais pas quoi mettre en biographie, alors je mets un truxt. Un truxt est plus communément appelé "manque d'inspiration flagrant", il se manifeste souvent accompagné d'une flemme plus ou moins puissante selon l'individu. Si le truxt n'est pas soigné rapidement la flemme peut rester à vie.
Average User Rating Write A Review 0 User Reviews
0
0 votes
Rate
Submit
Your Rating
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up