Depuis le temps que nous l’attendions, ça y est il est enfin disponible. Biomutant, le petit dernier de THQ et tout premier jeu d’Experiment 101, est passé sous le radar pendant une longue période jusqu’à réapparaitre dernièrement avant son lancement en mai dernier. Que vaut le titre après une longue session de jeu ? Je vous en parle tout de suite.

Êtes-vous prêts à explorer

Comme nous vous l’avions résumé dans l’article de présentation qui vous annonçait la couleur de ce Biomutant, vous allez devoir explorer un monde afin de le sauver. Enfin si vous en avez l’envie…

Dans cette gentille fable qui nous est contée, vous incarnez un rongeur vagabond et solitaire. Vous vous rendez très vite compte que ce dernier est très à l’aise avec les arts martiaux, et plus précisément “le Wung-fu”.

De fil en aiguille, vous apprendrez qu’il tient son enseignement de nul autre que sa moman (oui c’est ainsi qu’elle est présentée et surnommée dans le jeu…). Malheureusement pour lui, il n’a que des bribes de souvenirs et aujourd’hui, sa moman ne fait plus partie de son monde.

En revanche, l’abominable monstre qui l’a tuée est quant à lui toujours vivant. Vous vous en doutez donc, une quête vengeresse va alors se profiler.

Je vous laisserai bien évidemment le plaisir de découvrir ce qu’il en est du dénouement de cette fable par vous-même. En tout cas, tout ce que je peux vous dire c’est que votre périple vous emmènera aux quatre coins de la map. Vous rencontrerez différentes tribus et vous devrez éliminer leurs chefs, ou pas. Ahhhh j’en ai trop dit une fois encore…

Biome Biomutant LPDD

Le monde de Biomutant est vaste

En effet, les différents biomes du jeu vous proposeront de découvrir de nouveaux endroits avec leurs lots de surprises. De nouveaux ennemis, de nouvelles résistances que vous devrez acquérir (à la chaleur, au froid, à la radioactivité et un certain degré de contamination).

Vous ne pourrez donc pas survivre si vous n’êtes pas armé face aux dangers qui vous attendent, mais surtout vous ne pourrez pas avancer dans votre aventure. Prenez donc bien le temps de vous équiper et surtout de bien répartir les points de compétences que vous glanerez.

Pensez enfin à bien faire les tutoriels de présentation des nouveaux biomes… Dans votre exploration, vous devrez aussi résoudre des casse-têtes où vous devrez aligner des tuyaux pour débloquer des accès. Rien d’insurmontable je vous rassure.

Monde-de-Biomutant-LPDD

Une customisation intéressante

Vous êtes donc aux commandes d’un personnage que vous aurez pu choisir en fonction de différents critères. Attention toutefois au fait que chaque choix que vous ferez aura une incidence sur ses caractéristiques finales. Par exemple, si vous choisissez de lui octroyer plus de force, il perdra en agilité et inversement. Il aura des compétences passives qui évolueront au fil de votre aventure. Vous pourrez choisir sa couleur et pourquoi pas faire un petit rongeur tout vert!

Restons du côté de la customisation avec les armes. Il y en a une TONNE! Je n’abuse pas, c’est promis. Vous allez pouvoir mixer des armes et vous retrouver parfois avec des combinaisons de flingue complètement rocambolesques, mais qui offrent un résultat plus qu’intéressant. Les tenues de votre compagnon seront elles aussi customisable et elles sont toutes aussi variées. Malheureusement, pour ma part je trouvais que la liberté de customisation n’était pas aussi poussée que celle des armes.

Customisation-Biomutant-Review-LPDD

Graphismes

Biomutant n’est pas la claque graphique que j’attendais. Certes, le jeu est très joli, mais des petits détails viennent ternir la note finale que je pourrais lui attribuer. Ne vous attardez donc pas sur les détails (feuillages, rocher, etc.) vous risqueriez d’être déçu.

Il ne faut pas oublier que le jeu a été réalisé par une équipe de 20 personnes avant que le studio ne soit racheté par THQ. Nous ne sommes donc pas dans une grosse production avec un budget illimité. En ce qui me concerne, j’ai joué au jeu sur Xbox Series X, mais il ne dispose pas encore d’un patch Next-Gen. J’espère que le studio bosse là dessus histoire d’avoir un jeu aux graphismes dignes des machines actuelles.

Flotters-est-dans-Biomutant-Review

Les combats

Ennemis-dans-Biomutant-Review

En ce qui me concerne, un des points à peaufiner sur ce Biomutant, c’est son système de visée. En fait, lorsque vous tirez, vous devez viser dans la direction “exacte” de votre ennemi (normal vous me direz), mais c’est souvent imprécis. Vous remarquerez très vite que dans les combats, vous ratez souvent vos tirs et au bout d’un moment cela devient frustrant.

En revanche, du côté du corps à corps, c’est assez fun. Vous débloquerez au fur et à mesure de nouvelles compétences qui rendront vos combats assez sympas à regarder. De nouvelles techniques viendront étoffer votre inventaire de coups spéciaux où il suffira d’enchaîner les combos. Des boss se joindront aussi à la partie. Terrassez leurs sbires avant de vous attaquer à eux.

  • 7.2/10
    Note - 7.2/10
7.2/10

Résumé

Créé par un studio composé d’une vingtaine de personnes, ce Biomutant est une ode au voyage, à la fois pour les plus jeunes et les plus vieux d’entre nous. Son côté RPG est plutôt sympa, mais on sent tout de même que nous sommes sur un jeu avec des mécaniques datées, qui bien heureusement fonctionnent. L’engouement autour de ce Biomutant était à prévoir depuis le temps que nous l’attendions… Le conseil que je peux vous donner, c’est de lui laisser sa chance, car il y a de fortes possibilités qu’il vous plaise. Pensez peut-être à diminuer le nombre d’interventions du narrateur, vous verrez, vous me remercierez… Comptez une vingtaine d’heures pour venir à bout de l’histoire principale et d’enchaîner vers un New Game +. Bon jeu.  

Étiqueté dans :

, , ,