Après nous avoir emmenés et fait traverser l’Angleterre il y a trois ans, Playground Games nous transporte cette fois-ci au Mexique. Le choix de la destination de ce Forza Horizon 5 de la part du studio est un pur plaisir pour les yeux, les oreilles et il compte bien nous apporter la chaleur qui manquera cruellement cet hiver. Une ambiance latino parsemée d’un soleil éclatant, que demander de plus ? Ah oui, des bagnoles bien sûr… ça tombe bien, il y en a une volée à récupérer et les fans de belles mécaniques seront ravis. Bref, je vous raconte mon aventure au Mexique sans détour, pas plus loin que dans ce test. Boucle ta ceinture, enclenche la première, on est parti. Bonne route lecture.

Bienvenue au Mexique !

Ce Forza Horizon 5 est la suite directe du 4. Notre champion (vous) se voit accueilli comme une star dans ce nouveau festival. Dès votre arrivée en terre latine, le ton est donné. Ambiance latino, soleil, plages et sable fin, cactus un peu partout sur la map et des forêts luxuriantes à explorer. Inclus dans le GamePass, le titre de Playground Games est disponible sur PC et consoles Xbox au moment où vous lisez ces lignes.

En ce qui concerne la map, il y a plusieurs choses à savoir. Tout d’abord, sachez que cette dernière fait approximativement 100 km² et représente une fois et demie celle de l’épisode 4. Je vous le dis clairement, vous allez user de la gomme tout au long de votre aventure. Pour ce faire, vous aurez des épreuves un peu partout sur la carte ainsi que des courses diverses et variées. Il y en aura pour tous les goûts, je vous le garantis. De plus, la météo (hormis les saisons) sera plutôt variable et si il pleut d’un côté de la map, ce n’est pas nécessairement le cas de l’autre côté. Dès le début de votre aventure Forza, vous aurez le loisir d’explorer l’entièreté de l’aire de jeu sans temps de chargement et ainsi débloquer les 578 routes qu’elle comporte. Oui, vous avez bien lu, 578 routes.

Des voitures et du contenu à foison

Vous aurez l’embarras du choix en ce qui concerne les bagnoles. En effet, Forza Horizon 5 compte plus de 500 véhicules à récupérer, modifier et contempler. Que ce soit dans le mode Forzavista ou encore dans le mode photo, le photoréalisme des voitures est impressionnant. Les amoureux d’automobiles auront de quoi faire ici.

Forzavista-Forza-Horizon-5-LPDD

Certes, ces voitures restent dans la lignée de l’épisode 4, il n’y a pas beaucoup de véhicules neufs, mais j’imagine déjà que le studio nous concocte de nouveaux modèles dans les mois et années à venir… Petit clin d’oeil à ceux qui ont opté pour la version premium du jeu avec le pass voiture et les nombreuses voitures en bonus à venir.

En ce qui concerne le contenu, Forza Horizon 5 propose aux joueurs un éventail, tout ce qu’il y a de plus complet, d’activités à remplir. Une chose est sûre, vous en aurez pour votre argent. Courses de rue, du drag, du drift, des sauts avec les panneaux danger, des épreuves tout terrain et j’en passe. On ne s’ennuie pas sur Forza Horizon 5 et si ce n’était pas assez, vous pourrez même créer vos propres courses ou parcourir celles d’autres joueurs dans le LAB.

Test-Forza-Horizon-5-LPDD-course-ford-puma

Un gameplay toujours au top

Oui le gameplay “arcade” de ce Forza Horizon 5 reste identique à celui de l’opus précédent, mais pourquoi changer une formule qui marche me direz-vous ?

La physique des voitures est toujours aussi bien retranscrite pour un jeu arcade et cela ne m’a pas du tout dérangé. J’ai constaté sur certaine voiture que leur poids avait une incidence sur la conduite qui ne se ressentait pas si fort dans l’opus précédent. Un bon point selon moi et un avis partagé par d’autres joueurs. N’hésitez pas à nous donner le vôtre dans les commentaires.

En revanche, dans ce Forza Horizon 5, le studio nous propose une météo changeante avec des tempêtes de sable, des orages ou encore même une pluie localisée ça et là de la map. Malheureusement, si on devait lui trouver un défaut, ce serait sur la physique quasi inexistante lors de ces changements climatiques. Oui, la voiture aura tendance à glisser lorsque la route sera mouillée ou encore l’absence de fumée lors d’un drift quand l’asphalte est trempée, mais c’est tout. Nous aurions souhaité par exemple éprouver des difficultés dans une tempête de sable avec une voiture qui se décroche ou une perte de contrôle plus forte lors de grosses pluies, mais, il n’en est rien.

test-Forza-Horizon-5-LPDD-course-ford-bronco

Des graphismes époustouflants

Forza Horizon 5 est beau, même très beau, il faut rester honnête. J’ai pu essayer le jeu sur un téléviseur 4K et j’ai pris une claque, une grosse claque même. Que ce soit donc, sur Xbox Series X ou PC, apprêtez-vous à vous décoller la rétine. Notez ici que sur PC vous pourrez activer le Ray Tracing. Malheureusement, cette option ne sera uniquement disponible qu’en mode Forzavista sur console.

J’ai testé les deux modes (qualité et performances) et je dois avouer que même le 30 FPS en mode qualité donc, le jeu en jette. Si vous optez pour le mode performance, vous profiterez d’un jeu plus fluide (60FPS) et un tout petit peu moins beau. Attention, quand je dis moins beau, je parle de densité de feuillage, d’ombres moins prononcées ou encore un éclairage plus prononcé. Restons clairs, à plus de 200 km/h, vous ne verrez pas la différence.

Ce Forza Horizon 5 est le premier titre de la série sur la nouvelle génération Xbox. Une belle entrée en matière donc et cela laisse présager que du bon pour l’avenir.

Test-Forza-Horizon-5-LPDD-Porsche-Carrera

Une expérience multijoueur complète

Cette année encore, l’équipe de Playground Games nous fait le plaisir de nous offrir une expérience multijoueur gargantuesque. En plus de pouvoir faire toutes les courses en JcJ, coop ou encore contre des Rivaux, vous aurez d’autres modes disponibles.

Pour n’en citer qu’un, je pense notamment à l’éliminator. Ce mode de jeu est un battle royale tout droit sorti d’un DLC de Forza Horizon 4 et qui est directement intégré dans ce Horizon 5. Le système de jeu est très simple. Un nombre de joueurs en début de partie vont devoir s’affronter dans des courses en face à face et le premier à franchir la ligne d’arrivée élimine l’autre. Pour se faire, vous aurez des modèles de voitures qui seront drops ci et là sur la map. C’est assez sympa si vous souhaitez vous amuser avec des potes.

Bien évidemment, tous les défis tels que le drift, les sauts… sont soumis à un classement mondial et entre amis. Le système de Drivatar est quant à lui encore une fois présent et ça fait plaisir de “battre” virtuellement l’un de ses potes. Rien ne vaut une vraie course où vous l’affronterez cela va sans dire.

Test-Forza-Horizon-5-LPDD-course-ford-puma

La personnalisation de l’avatar

Le système de récompense de Forza Horizon 5 vous permettra de débloquer des bagnoles, des emotes, des klaxons, du crédit, mais aussi des tenues pour votre avatar. Certains d’entre vous s’en tamponneront le coquillard j’en suis sûr, mais c’est toujours sympa de voir son personnage sur le podium sapé comme jaja. Fringues, tenues complètes, accessoires tels que des montres, des chapeaux, des bracelets ou encore des masques… oui des masques (ils auraient pu éviter en ce qui me concerne). Imaginez-vous, dans 15 ou 20 ans, quand ce jeu sera passé dans la catégorie “rétro” et que vous expliquerez à vos enfants la raison pour laquelle il y avait des masques dans le jeu…. Bref, nous verrons bien.

Les tirages et super tirages sont toujours présents dans cette nouvelle édition et c’est par ce système que vous obtiendrez vos récompenses. Pour ceux qui ne le savent pas, un tirage est une sorte de roue de la fortune avec une récompense, et le super tirage en comporte 3. Force à vous lorsque vous gagnez trois éléments cosmétiques et rien d’autre… On est ensemble.

9.7/10

En conclusion

Il m’est difficile de mettre une note en dessous de 9,7/10 pour ce Forza Horizon 5. Encore plus difficile de lui mettre 10 car, je suis certain que le studio nous épatera encore et toujours dans les prochaines années. Ils auront du boulot en tout cas, car ce cru mexicain est juste incroyable. C’est d’ailleurs le plus beau Forza Horizon auquel j’ai joué. Est-ce le fait d’être sur une nouvelle génération de console ou quoi je n’en sais rien en tout cas, j’ai vraiment du plaisir à revenir sur la map. Peu importe la catégorie, le titre offre des graphismes, une ambiance, un univers, un level design, un scénario et enfin une expérience multijoueur de haute volée. Des soucis sont à déplorer au moment du lancement et je le conçois, mais cela va s’arranger dans les jours voir semaines qui arrivent. Je terminerai donc cette review en vous disant que Playground Games signe ici sont plus beau jeu à mes yeux et je ne peux vous conseiller d’autre que de foncer dans cet univers qu’est Forza Horizon 5. Bouclez donc votre ceinture et bonne route.