Life Is Strange est enfin là !

Après avoir découvert les premiers épisodes de la saga Life Is Strange de DontNod ainsi que Before The Storm de Deck Nine Games. Nous sommes à nouveau transporté vers un nouvel univers narratif et poignant. Là où l’hypersensibilité est au centre de ce nouvel opus.

Préparez vos plus belles tentes et votre sac à dos, on embarque pour Haven !

Life Is Strange True Colors Emotion Les Players Du Dimanche
I’m blue Da ba dee da ba di

À chaque couleur ses émotions

Life Is Strange True Colors nous fait voyager à Haven Springs, dans le Colorado.

Ce nouvel Havre de paix nous plonge dans la peau d’Alex Chen, une jeune femme américaine d’origine asiatique qui aura vécue toute son enfance trimballé de famille d’accueil en famille d’accueil.

C’est en vous dirigeant vers Haven Springs que vous revoyez votre frère biologique après des années de séparation. C’est ainsi que commence votre nouvelle vie dans cette magnifique région montagneuse où il fait bon vivre !

Si le pitch est plutôt paisible, cosy et en mode peace & chill, ne vous y détrompez pas ! Alex n’en a pas l’air, mais elle incarne un être tout à faite exceptionnel cachant de lourds secrets.

L’héroïne de Life Is Strange True Colors est une ” hyper sensible “. Elle a la capacité via ses super pouvoirs de ressentir les émotions de ses interlocuteurs. Le rouge pour la colère, le bleu pour l’anxiété, le mauve pour la peur, le jaune pour l’interrogation, etc…

Cela ne s’arrête pas là, puisque les objets liés aux sentiments de vos interlocuteurs ont eux aussi leur empreinte que vous pourrez explorer tout en décryptant leur signification et leur histoire.

C’est après avoir vécu un évènement tragique et traumatisant qu’elle décidera de découvrir la vérité tout en menant l’enquête.

Life is Strange True Colors Haven Springs
Sortez les guitares ! On s’écoute un bon vieux country !

Avoir le choix en toute circonstances…

Si de prime abord Life Is Strange True Colors se veut assez lent et fastidieux. On sait pertinnement de la qualité promise derrière sur le scénario et le chemin narratif autour.

Tout est finement amené à vous familiariser au nouvel univers auquel vous êtes plongé tout en comprenant les enjeux de la présence d’Alex, de son histoire, de ses antécédents familiaux, etc.

Comme à son habitude, Life Is Strange True Colors exploite tout ce qui a fait le succès des précédents opus. La liberté de choisir et les différents chemins vers la fin du jeu.

Ne vous attendez pas à avoir 1 milliers d’interactions différentes. Néanmoins, restez attentif et à l’affût d’éléments susceptibles d’être pertinents dans le jeu. Parfois, on ne dirait pas comme ça. Mais les petites actions peuvent s’avérer salvatrices ou au contraire destructrices pour la suite de vos aventures.

Comme à son habitude, vous pourrez retrouver l’intégralité de votre progression dans le chapitre avec les différents choix pris ou non par vous, mais aussi par la communauté. Le tout exprimé en pourcentage. C’est excellent et bien connu des habitués pour exploiter toute la rejouabilité du jeu et ainsi explorer les différentes fins.

Life Is Strange True Colors Cheveux Gras
Trop de gras, tue le gras.

Life Is Strange True Colors commence à être dépassé…

C’est un fait, Life Is Strange True Colors n’a pas de grandes avancées visuelles comparé aux précédents opus. Le moteur du jeu se fait vieux, les éléments du décors font parfois un peu ” cheap ” et les émotions sur les visages ne sont plus aussi réalistes qu’auparavant…

Si l’on met cet aspect ” vieillot ” de côté, il faut admettre que les couleurs restent très jolies et chatoyantes. C’est bourré de tons vifs et ça donne un peu de vie à tout ça ! On peut également souligner la bande sonore du jeu qui est tout bonnement extraordinaire ! Les musiques sont enivrantes et nous plonge dans l’univers avec une aisance déconcertante.

De manière globale et de très loin, le jeu reste joli et tout mignon. Les décors et paysages sont soignés et bien choisis.

En ce qui concerne le gameplay et notamment les déplacements du personnages. On se retrouve toujours 10 ans en arrière avec une physique pas toujours au points et pas mal de bugs de collision liés à cela. La caméra ou les murs ” invisibles ” viendront apporter un frein à l’immersion dans le jeu. C’est dommage !

Sur consoles, pas de grosses différences sont à noter par rapport au pc et pour les joueurs PlayStation, la manette dual sense ne sera malheureusement pas un énorme élément de choix si jamais vous hésitiez encore entre consoles ou pc. Si ce n’est quelques petites vibrations. La manette n’est pas vraiment bien exploitée. De plus, les rendus sur XBOX Series et PS5 sont sensiblement les mêmes. Les performances sont au rendez-vous d’un côté comme de l’autre.

7.5/10

Un hommage aux hyper sensibles !

En conclusion, Life Is Strange True Colors vient apporter son petit vent de fraîcheur avec un réel hommage aux personnes atteintes d’hyper sensibilité. Il explore la nature et les émotions humaines tout en y apportant son lot de questionnements. Avec plein de bonne volonté, le nouveau titre ne vient pas ici réinventer la roue. On espère sincèrement que le prochain opus viendra avec de vrais nouvelles idées et une qualité visuelle en accord avec son temps. La narration et l’émotion, c’est bien. Mais il ne faut pas oublier toute les prouesses techniques et visuelles qui sont des éléments ultra importants dans le comportement d’achat d’un joueur.

Si vous aimez vous laisser porter par une histoire poignante pleine de sincérité, vous êtes au bon endroit !